« Le libre accès à des informations personnelles sur un réseau informatique d’une entreprise n’est pas exclusif de leur appropriation frauduleuse par tout moyen de reproduction » (Crim. , 28 juin 2017, n°16-81113)

Lire la décision

Lire le commentaire par Next Inpact